LYON

Cercle De Silence

Le tract du mois du Cercle de LYON

Les Cercles Lyonnais se multiplient !

Nos amis du Cercle de Silence de VILLEFRANCHE  et ROANNE et RILLIEUX nous informent de leurs activités.

Allez visiter leurs pages.
Q

Vous rendre au cercle de VILLEFRANCHE

Retrouvez nous face au marché couvert, le dernier samedi du mois de 11h à 12h.

 

Nous portons en nous certaines interrogations qui se rattachent au problème de la Migration.

Ainsi :

    • nous savons que le désir ou l’obligation de migrer vers d’autres terres est un constitutif de l’humanité qui a construit notre Histoire. Il en résulte un devoir d’accueillir les personnes ayant mis leur espoir dans le risque de la migration en respectant la dignité de l’homme, les droits humains de base ;
    • nous savons que les causes des migrations sont multiples, mais nous reconnaissons qu’actuellement le respect d’une économie équitable serait une des premières réponses à  apporter.  En effet, un commerce mondial juste éviterait la nécessité, pour certains, de quitter leur pays (terre de leurs pères) contre leur gré, pour des raisons économiques.

Ces questions migratoires, bien ciblées, entrent dans la réalité lyonnaise. Elles peuvent nous inciter à  réfléchir et à  agir avec d’autres.

 

Au nom du respect de tout homme, nous espérons :

    •    des conditions de vie qui permettent un bon dialogue donnant à  comprendre les raisons de migrer hors de la terre de ses ancêtres ;
    •    la recherche d’une politique intelligente de régularisation des étrangers qui sont sur le territoire, c’est-à -dire une politique qui ne soit pas fondée sur la culture de la peur de l’autre, de l’étranger (devenu bouc émissaire), pour des raisons électorales à  court terme.

Et nous souhaitons qu’il n’y ait :

    •    pas de politique du chiffre en matière d’expulsion du territoire ;
    •    pas de contrôle d’identité au faciès ;
    •    pas d’arrestation tôt le matin, au pied du lit, ou n’importe quand dans la journée ;
    •    pas d’expulsion détruisant les liens familiaux ;
    •    pas de rétention systématique dans des lieux d’enfermement ;
    •    pas de prolongement de la durée de séjour dans des centres de rétention administratifs.

 


IMMIGRATION ! Ensemble, prenons conscience de ses causes profondes ; combattons-les !
Tous, nous espérons, par notre présence, dire l’essentiel de l’humain. Pour certains, leur engagement se fonde sur les valeurs évangéliques.

Le cercle de Lyon se retrouve place de la Comédie, devant l’opéra de Lyon, tous les premiers mercredis du mois.

Les prochains rendez-vous du cercle à LYON

 Rendez-vous : Place de la Comédie – côté est,

18 h 30  à 19 h 30 :           

14 septembre ; 12 octobre ; 9 novembre 2022

Merci de rester informé-e sur la démarche des cercles de Silence et de  transmettre, largement, ces informations autour de vous.

Q

Pour une minute ou une heure rejoignez le cercle

Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence

 

CES JEUNES MINEURS ÉTRANGERS …

 

 

On en entend beaucoup parler. On en voit survivre sous des tentes ou dans des squats. C’est vrai qu’il y en a beaucoup sur Lyon. C’est vrai que la Métropole a fait des efforts sérieux pour les loger. Et pourtant, il y en a encore beaucoup à la rue ou en squats. Ils survivent grâce à des habitants et des associations. qui les aident avec une constance admirable, mais s’épuisent.

 

Réfléchissons.

 

Les jeunes africains qui arrivent chez nous sont généralement les plus décidés à ne pas se résigner à végéter dans des pays sans avenir pour eux. Il y a un siècle, quantité d’européens en ont fait autant dans l’espoir de se créer un avenir dans ce qu’on appelait « le nouveau monde, les Amériques. »

 

Ces jeunes africains ont le désir d’apprendre et de travailler. On a vu, ces derniers mois, des artisans qui se mettaient en quatre pour empêcher des apprentis qui leur donnaient satisfaction et dont ils avaient besoin, d’être expulsés. D’autant qu’il y a pénurie de main d’œuvre dans plusieurs branches de métiers actuellement.

 

Par ailleurs, la France a accueilli 100.000 ukrainiens. On leur a trouvé de la place, on les aide et on a raison de le faire et on a pu le faire.

 

Alors, pouvons-nous dire que nous n’avons pas les moyens d’accueillir quelques milliers de jeunes africains dans la détresse et qui ne demandent qu’à travailler. Et ceci alors que les industries du CAC 40 annoncent des bénéfices considérables et que les grandes fortunes accumulent des milliards ?

Ceci, dans le pays des Droits de l’Homme…

Avec le CDS de Marseille (mai 2022)

 

 

 

Atelier Justice-Paix-Intégrité de la création de la Famille Franciscaine ; Antenne lyonnaise de la Fédération Protestante de France ; Cimade ; Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) ; Pastorale des migrants et personnes itinérantes, Eglise catholique ; Pax Christi ; Comité protestant de la Duchère ; Fédération de l’Entraide Protestante ; A.C.O. (Action Catholique Ouvrière) du Rhône et du Roannais ; Equipe Mission de France « Lyon-Nord-Est » ; Petites Soeurs de l’Assomption ; Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Lyon) ; Centre Culturel Å’ucuménique Jean-Pierre Lachaize (CCO) ; Vie Nouvelle-Lyon ; Union Juive Françise pour la Paix (UJFP) ; section PS 1er et 4ème Arrond. de Lyon ; Soeurs de la Compagnie Marie Notre Dame ; Yves Bernin de la paroisse Saint-Benoît, Bron ; Roger-Michel Bory, Fédération Protestante de France ; Michel Durand de la Paroisse Saint-Polycarpe, Lyon ; Gilles Vadon de la Paroisse Saint-Augustin, Sainte Elisabeth, Lyon ; Jacques Walter, pasteur ; Jean Bernard de la paroisse de La Sainte-Famille ; Jean Lacombe, prêtre ; avec le soutien de RESF.

Q

Le lieu de réunion du cercle de silence à Lyon

Notre site web :  http://www.cercledesilence.fr/

Si vous souhaitez, vous pouvez